Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2020-10-20 09:34:08

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1347

Banquet d'octobre 2020

Bien que chahuté par l'actualité coronavirale, le banquet d'octobre s'est tenu, avec masques et distances de sécurité. Espérons juste qu'il ne s'agisse pas du dernier de 2020 :-)

Nous étions 5, deux tables

A la première, Nico, Rudy et Skander faisaient une partie de Triumph & Tragedy

https://i.ibb.co/Pt4J1CS/bq1.jpg
https://i.ibb.co/FDN5NWy/bq4.jpg

A la seconde, Corto et moi-même nous escrimions sur l'excellent Imperial Struggle
https://i.ibb.co/27TRbtc/bq5.jpg
https://i.ibb.co/gw5X9KK/bq3.jpg

Last edited by Col. Rosenberger (2020-10-20 09:44:54)


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#2 2020-10-20 10:56:48

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1479

Re: Banquet d'octobre 2020

J'ai hâte de lire le CR du Colonel et surtout son avis sur ce (très bon, de mon point de vue) jeu...


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#3 2020-10-22 13:35:31

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1347

Re: Banquet d'octobre 2020

Petit résumé de la partie d'Imperial Struggle (j'ai effacé les photos par mégarde) :

A l’aube du 18ème siècle, le cabinet britannique n’a d’yeux que pour les marchés qui s’offrent à lui dans le nouveau monde. Les Anglais s’installent et font main basse sur les fourrures américaines, le poisson de l’atlantique nord, le tabac cubain, renversant les Français au passage. Mais pendant ce temps, Londres délaisse l’Europe livrée aux manœuvres diplomatiques de Versailles. Depuis l’Ecosse et l’Irlande, les Jacobites multiplient les révoltes et accumulent les victoires alors que l'une après l'autre, les puissances européennes s'alignent sur le roi de France. Londres n’en a cure. Attirés par les épices et le coton, les marchands anglais se renforcent en Inde et s’étendent dans les Antilles pour la canne à sucre, combattant partout avec acharnement la présence française .

A la moitié du siècle, l’Europe est française mais le monde est anglais (cf photo ci-dessus). A ce moment-là, les deux stratégies s’équilibrent en termes de points de victoire mais cela va changer dans la seconde moitié du jeu. Le système d’alliances européennes mis au point par la France, et que l’Angleterre tentera de contester trop tard, va lui permettre de l’emporter dans les guerres qui émaillent la période. Handicapée par un leadership militaire peu inspiré, l’Angleterre se retrouve à chaque fois en face de coalitions trop nombreuses et trop puissantes. De paix blanches en petites défaites, le désastre finit par survenir.

Alors qu’elle avait quelque peu délaissé l’Amérique du Nord (face à la baisse du cours de la fourrure sur le marché mondial) pour (trop) sécuriser l’Inde (son coton, ses épices), la couronne britannique se voit infliger une claque lors de la guerre de 7 ans. La France, non seulement renforce sa présence au Canada mais s’implante solidement dans les vallées de l’Ohio et de l’Hudson. Quelques années plus tard, la révolution américaine sonne le glas de la présence anglaise en Amérique du Nord. C'est le coup de grâce. Insulte suprême, la montée en puissance de la France après ses victoires militaires lui permet en fin de période de pénétrer dans le saint des saints anglais, l’Inde, s’assurant la côte ouest alors que les Anglais l’attendaient sur la côte est. Au final, une large victoire française (mais la partie a été à son terme).

Moralité : négliger l'Europe n'est pas une bonne idée...

Super jeu, en tout cas !

Last edited by Col. Rosenberger (2020-10-23 14:47:20)


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#4 2020-10-22 14:43:37

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1479

Re: Banquet d'octobre 2020

Très beau résumé en mode "romancé" de notre partie qui est restée haletante de bout en bout (même si après la Révolution US, il n'y avait plus trop de doutes quant à l'issue finale), en 6 tours (et 4 guerres) donc. J'ai eu de la chance avec les tirages de jetons durant les conflits cruciaux.
J'avais en effet opté pour une stratégie politique et militaire (Jacobites) qui a été outrageusement compensée par les conquêtes des marchés de matières premières par l'omnipotente Compagnie des Indes. Heureusement, cet investissement s'est avéré payant en fin de partie. Cela a été la victoire de la Realpolitik sur le mercantilisme! Il s'est tout de même fallu d'un rien (quelques bateaux) pour que la guerre de 7 ans ne penche de l'autre côté...
J'adore ce jeu, tellement différent de Twilight Struggle.

Last edited by Corto (2020-10-22 14:44:07)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#5 2020-10-22 21:59:00

FredhoT
Praetorianus
From: Sprimont
Registered: 2014-02-20
Posts: 242

Re: Banquet d'octobre 2020

Corto wrote:

Très beau résumé en mode "romancé" de notre partie qui est restée haletante de bout en bout (même si après la Révolution US, il n'y avait plus trop de doutes quant à l'issue finale), en 6 tours (et 4 guerres) donc. J'ai eu de la chance avec les tirages de jetons durant les conflits cruciaux.
J'avais en effet opté pour une stratégie politique et militaire (Jacobites) qui a été outrageusement compensée par les conquêtes des marchés de matières premières par l'omnipotente Compagnie des Indes. Heureusement, cet investissement s'est avéré payant en fin de partie. Cela a été la victoire de la Realpolitik sur le mercantilisme! Il s'est tout de même fallu d'un rien (quelques bateaux) pour que la guerre de 7 ans ne penche de l'autre côté...
J'adore ce jeu, tellement différent de Twilight Struggle.

Ça sonne vraiment comme notre partie Vassal.

Je n'ai toujours pas le "courage" de me relancer dans une partie et le peu que j'en ai lu me conforte dans mon impression que le français est avantagé. Ils sont en train de mettre en place pour les tournois un système de mise de Treaty Point afin de pouvoir choisir son camp (i.e. qui joue la France)...
Ca ne veut pas dire que c'est un mauvais jeu, mais ça veut dire qu'il y a une learning curve très pentue et il faut savoir les avantages/inconvénients et timing de chaque camp.   

J'ai l'impression aussi qu'il faudrait "nerfer" les jacobites.

Mais ce qui m'avait le plus pesé, c'est cette lourdeur à chaque tour, on attend bcp plus pendant le tour de l'autre (où on ne peut strictement rien faire) que lors d'une partie de Twilight Struggle. Je pense que pour l'instant, je ne retrouve pas cette simplicité et "légèreté" dans les mécanismes qui font le succès de TS, qui permettent de se concentrer sur le fond, sur les cartes.
Ici je passe plus de temps à imaginer des combos entre les 3 ou 4 niveaux de points (advantages, cards, treaty points, Major action, minor action).
My two pences worth.
(juste pour donner un contre-point).


-------
FredhoT

Offline

 

#6 2020-10-23 06:48:34

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1347

Re: Banquet d'octobre 2020

Je ne sais pas si le Français est avantagé mais je sais qu'en tant que neophyte, dans cette partie-ci, le jeu de l'Anglais n'a pas été optimal. Laisser l'Europe au Français a été une erreur de même que négliger en début de jeu les positions en Irlande et en Ecosse (essentielles aux jacobites). J'ai mis le paquet sur l'international, trop sans doute. Dans la prochaine partie, il est clair que je jouerai autrement... Par contre, pas eu l'impression du tout de m'ennuyer pendant le tour de l'adversaire ni d'une lourdeur quelconque dans le jeu.


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson