Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2020-07-27 09:48:32

Pensee
Praelatus
Registered: 2007-08-26
Posts: 393

banquet du 26 juillet 2020

Bonjour,

Exellente ambiance et plaisir de se retrouver pour ce Banquet encore marqué par l'épidémie du Corona qui ne s'arrête pas. On se souviendra de Corto masqué, sans doute plus prudent que nous, Pascal,Patrick et moi.
NOus avons expérimenté Mythotopia, un jeu intéresant qui demande de construire sa main de cartes dès le début avec attention. Les effets de ces choix se manifestent bien plus tard dans le jeu.
Le choix des provinces conquises est important aussi car il impacte les ressources de la "main" également de façon importante.
Les cartes "améliorations" peuvent être très puissantes, mais je pense que plusieurs stratégies de victoire sont possibles avec des mains différentes.
Merci à Patrick et Pascal pour cette bonne journée et leur patience devant mon erreur initiale dans la lecture des "5 a cartes de départ", qui sont 4 (!), plus celle déterminant la réserve avec les villes qui se pose dès le début devant le joueur.euse.
Longue vie au banquet, prenez soin de vous par tous les moyens que la science vous apportera.

Offline

 

#2 2020-07-27 15:11:31

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1429

Re: banquet du 26 juillet 2020

Corto masqué... Corto embué, mais Corto libéré! Heureux d'avoir revu certains d'entre vous, hier, lors de cette reprise du Banquet ("pourvou que cela doure", comme disait la maman de l'Empereur).
Nous étions donc quant à nous attablés autour de ce grand jeu de Mark Herman qu'est PERICLES: Otto (masqué itou), XM, Vinci et Votre Serviteur.
En guise de galop d'essai, nous fîmes un tour de chauffe sur un scénario d'apprentissage.
Puis, nous passâmes à la première Guerre du Péloponnèse (Otto+Corto pour Sparte et XM+Vinci pour Athènes).
Trois tours plus tard (sur les 5 possibles de ce grand scénario), difficile de dire quelle faction allait l'emporter, car cela avait commencé très fort pour Sparte (passant même à quelques points de la victoire automatique) qui se laissa endormir par une paix trop généreuse conclue suite à la libération des Athéniens faits prisonniers au début du conflit. On fit même des Jeux (!), oubliant que dans ce conflit, les batailles continuaient à faire rage (par alliés interposés) durant la période de "paix".
Ce fut donc, malgré le soutien de la Perse, de ses bases et des promesses de son or, la chute de la colonie ionienne en fin de troisième tour qui permit à Athènes de se remettre en selle et de recoller au score, quoique toujours avec un retard.
Cela augurait deux derniers tours haletants, mais il était hélas déjà temps de plier bagage.
Une prochaine fois, peut-être?

Last edited by Corto (2020-07-29 09:44:19)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#3 2020-08-01 14:55:02

Patrick
New member
Registered: 2008-12-21
Posts: 5

Re: banquet du 26 juillet 2020

merci a pensee pour cette partie
dans le jeu mythotopiae j'ai pas accroché sur les combats totalement contreintuitifs (les pieces sont toutes retirées apres combat gagnant ou perdant) et le fait que chaque adversaire peut se renforcer a chaque tour (resolution au tour suivant), avec l'empilement consequent de jetons sur une case en fin de partie pendant que je donnais une chance a notre ami pascal d'ouvrir un deuxieme front   smile
le reste est pas mal, cartes assez puissantes

Offline

 

#4 Yesterday 10:31:14

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1625

Re: banquet du 26 juillet 2020

Je suis de l'avis de Patrick et je vais plus loin:

Les cartes "Reserve Army" et "Diplomat" sont bien trop puissantes - Ce qui est d'ailleurs reconnu sur BGG! Le fait que Pensée ait gagné alors qu'il avait acheté "Reserve Army" dès le début du jeu corrobore cela.

Pour moi, ce jeu a toutes les chances d'être déséquilibré par le setup totalement aléatoire, par la distribution des cartes et enfin, par la façon dont la victoire est décidée! La jouabilité, c'est bien, mais quand cela démolit l'équilibre d'un jeu, cela deveint une erreur de conception.

En dehors des cartes citées, il y en a peut-être d'autres qui sont trop puissantes, car toutes les cartes n'ont pas été mises en jeu. Le reste des cartes varie de globalement intéressantes à quasiment inutiles: Un facteur supplémentaire de déséquilibre.

Il n'y a aucun mécanisme de correction / compensation et un jeu déséquilibré va rapidement faire qu'un ou plusieurs joueurs (selon que l'on joue à 3 ou 4) va (vont) se retrouver dans une position de spectateur(s) ce qui n'est pas mon idée de "fun".

Pascal hmm


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#5 Yesterday 17:34:58

Vinci
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 367

Re: banquet du 26 juillet 2020

Comme Corto a déjà décrit nous etions 4 a jouer a Pericles. Corto & XM avec déjà quelques parties au compteur - Otto et moi novices. C'est d'ailleurs au Banquet que j'ai vu jouer du Pericles et entendus des retours très positifs.

La config a 4 joueurs semble certainement la meilleure - le fait d'associer un novice a un joueur plus expérimenté est une bonne idée. Un des atraits de Perciles est le fait d'un coté il y a deux camps de 2 joueurs qui s'affrontent (Athènes et Sparta), mais a l'interieur de chaque camps il y a aussi un lutte pour qui à le plus d'honneur et sera donc le gagnant en supposant que son camps le remporte.

Une autre bonne recommendation est de faire une/deux scenarios d'intro. Reste qu'il faut aussi bien lire les règles - un bravo à Otto qui l'a fait tellement bien qu'un des joueurs experimentés a dècouvert qu'il avai mal compris un des mécanismes fondamentaux.

Le jeux est assez complexe et cette approche permets de commencer a comprendre les mécanismes. Cette complexité lui donne aussi toute sa richesse. Il faut une bonne compréhension/communication sur la strategie, encore plus important car il y des moments ou on ne peut pas se concerter et/ou bluffer et donc pas mal de possibilité pour faire des erreurs (voulus/pas voulus?). On comprend la force de la flotte d'Athène. Le fait que Sparte est une machine de guerre qui doit donc rapidement rompre la paix. Mais faire la paix finalement est une des principales sources pour gagner de l'honneur individuel et donc une des voies vers la victoire individuelle. Puis il y a l'aléatoire qui fait basculer les plans finement concoctés - pas par les dés (il y en a pas!), mais bien par des cartes.

Merci a Corto, Otto & XM pour cette belle découverte, la tension, les retournements et surtout la bonne ambiance cool


Die unmittelbare Folge davon ist, dass man die moeglichst groesste Zahl von Truppen auf den entscheidenden Punkt ins Gefecht bringen muesse. ... Dies ist der erste Grundsatz in der Strategie. - Von Clausewitz (1832)

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson