Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2019-06-30 10:52:53

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Compte Rendu Session Juin 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Après l'interlude du mois de mai, le Banquet est de retour! big_smile

Nous avions trois jeux et quatre tables:

- Crossing the Line: Aachen 1944
- Road to Dunkirk (2 tables)
- Triumph & Tragedy

I. Crossing the Line: Aachen 1944

Corto et moi avons découvert ce jeu du nouvel éditeur allemand Furor Teutonicus Games.
En parcourant les règles, téléchargeables depuis le site de l'éditeur, le système de jeu semble subtil et bien développé: Cela a-t-il été confirmé par notre partie? C'est ce que vous allez apprendre! smile

Corto et moi avons décidé de débuter la campagne, tout en étant parfaitement conscients que nous ne la terminerions pas.

Le Setup:
https://img.lght.pics/C16F.jpg

Vue rapprochée de la région d'Aachen:
https://img.lght.pics/C16H.jpg

Le composants du jeu sont de toute beauté et les pions se détachent facilement des supports, réutilisables pour le rangement: Excellent!

Les tables et aides de jeu sont claires et pratiques: Les renforts sont au dos des setups, ce qui ne pose aucun problème. Nous avons découvert une petite erreur concernant une formation d'infanterie allemande, libellée "Panzer" - Rien de grave!

Les règles sont en couleurs et très bien faites: Pas de problème ou question à la lecture - Tout semble clair: En jeu, seulement l'interprétation d'une règle a nécessité une discussion, rapidement conclue: Nous sommes toujours dans l'excellence.

Corto jouait les Américains:
https://img.lght.pics/C168.jpg

Je jouais les Allemands:
https://img.lght.pics/C16L.jpg

La partie:

Corto a commencé (avec sa 1 ID) par une attaque des deux bataillons de la 526 ID au-delà de la ligne Siegfried: Après une première tentative repoussée, il a compris qu'il fallait supporter ses attaques avec de l'artillerie: Le résultat fut l'annihilation de ces deux bataillons en quelques activations. De mon côté j'ai bénéficié de suffisamment de points d'action pour réorganiser ma 526 ID derrière la ligne Siegfried.

Corto a aussi voulu contourner les bois devant Aachen avec des éléments de sa 3 AD, mais les 116(-) PzD et 9 PzD se sont interposées.

A première vue, un premier tour assez confortable pour l'Allemand, mais les choses n'allaient pas en rester là...

Corto a alors détaché un "Killer Stack" (réellement: 1 bataillon mécanisé avec 14 points de combat + des blindés) de sa 3 AD et l'a assigné à sa 1 ID: Il avait compris comment massacrer les faibles bataillons (3 points de combat et d'efficacité) de la 526 ID: La "défense" des bois fut rapidement percée et la division allemande, ayant déjà perdu 4 bataillons, ne dut son "salut" qu'à un repli précipité sur Aachen: Il me fallu plusieurs activations, mais je parvins à établir ce que je cru être un bonne ligne de défense...

Nenni, hein! lol

Corto a utilisé une combinaison du Killer Stack et d'autres bataillons de la 1 ID pour obtenir un DRM de +15 en attaque préparée, ce qui eut pour effet de volatiliser les pauvres bataillons allemands! yikes

J'ai bien essayé d'envoyer les éléments de la 116 PzD en support, mais les déplacements dépendent des points d'action reçus et ce ne fut pas une intervention éclair, loin de là! [Il faut 4 MP pour qu'un mécanisé traverse un hexagone de cité ou d'industrie, même pour les Allemands, qui sont chez eux, donc en territoire ami...] hmm

Ensuite, Corto a de nouveau porté son attention sur sa 3 AD et ce fut le clash avec la 9 PzD: J'ai alors eu des jets de dés d'action horribles pour ma seule bonne division en jeu: 1, 1 et 3, ce qui me donna autant de points - Autrement dit: Une misère! roll

Corto a alors joué de la règle du point d'action reçu en combat victorieux pour faire du "hit & run" vis à vis de ma 9 PzD (attaquer puis se mettre à l'abri dans les bois) ce qui me sembla fort gamey, car ne correspondant pas du tout à la doctrine US d'une division blindée, qui n'est pas vraiment ce qu'on appellerait de la cavalerie légère... neutral

Le dernier tour vit l'avancée de la 1 ID dans Aachen et me fit comprendre l'inutilité d'attaquer avec mes Panzers dans ce jeu, sauf grossière erreur de l'Américain: En effet, l'Allemand ne reçoit aucun point de remplacement! Comme la première perte est toujours sur l'unité blindée, mes quelques Panthers (les seuls blindés à inspirer le respect aux 'ricians dans ce début de campagne) fondirent comme neige au soleil! L'Américain se moque bien d'avoir des pertes, car il les remplace presque toutes à chaque tour: Il a toujours suffisamment d'unités fraîches pour attaquer où il veut...

La division allemande du bas de la carte fut retirée du jeu, mais des tas de divisions d'infanterie allemandes arrivèrent en renfort. Leurs zones de déploiement leur interdirent cependant toute intervention dans la bataille en cours... Du reste, à part la 12 ID et quelques bataillons blindés indépendants, ce sont toutes des "crap units"... hmm

Situation en fin de partie (tour 3):
https://img.lght.pics/C16J.jpg

On pourrait croire que la situation n'est pas si mauvaise que cela pour les Allemands, mais ses 2 PzD vont être retirées au tour suivant et les Américain vont recevoir une division blindée et une division d'infanterie, ce qui va sonner le glas de la défense allemande!

Last edited by Pascal Antoine (2019-06-30 11:03:16)


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#2 2019-06-30 12:16:57

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Le système de jeu:

Le système d'activation des formations (divisions) est intéressant: Chaque activation fait descendre d'un point (une colonne sur la table de points d'action) la formation et, statistiquement, elle a de moins en moins de points d'action: Tout cela semble très bien pensé, mais en pratique, l'utilisation du D10 peut favoriser un nombre impressionnant de "SNAFU": C'est ce que j'ai vécu, contrairement à Corto qui a rarement eu de mauvais jet de dés pour ses actions.

L'artillerie a toujours la même puissance, quel que soit le terrain: C'est le niveau de préparation d'attaque qui influence le modificateur de force (DRM): Rien, 1/2 ou tout. Évidemment, la CRT tient compte du terrain et on pourrait penser que l'augmentation des ratios requis pour les terrains difficiles compense, d'une certaine façon, cette simplification: Dans la pratique, Corto a pulvérisé mes bataillons d'infanterie aussi facilement en bois, clair ou cité: La différence fut 0/3 (bois, cité) ou 0/5. OK: Un "bon" bataillon disparaîtra un peu moins vite, mais cela me fait toujours penser à du massacre...

La règle d'empilement favorise les grosses unités US, vu que l'on ne peut attaquer qu'avec les unités d'un hexagone (les autres apportant seulement un soutien sous forme de DRM): Ce que j'ai appelé le "Killer Stack" est impossible à compenser du côté allemand, car un seul bataillon d'infanterie, peu importe sa force, est permis par hexagone. Autoriser un certain nombre de points de force d'infanterie (et de blindés) par hexagone (les blindés pourraient aussi varier en fonction du type de terrain) permettrait de compenser, au moins partiellement, cette supériorité numérique...

Le point d'action gagné dans un combat victorieux correspond, AMHA, à l'avance après combat des systèmes classiques de jeu. Malheureusement, la liberté totale d'utilisation de ce point peut amener à un comportement que je trouve gamey, comme expliqué dans la partie.

Les pions de résolution de combat, tirés au hasard, sont supposés refléter l'incertitude des combats: Dans la pratique, Corto a toujours tiré des pions équivalents ou supérieurs aux miens. Comme je ne possède pas le jeu, je suis mal placé pour déterminer si ce fut encore un effet de la chance (pour lui) ou si c'est tout à fait normal, statistiquement. Mon ressenti est que ce système ajoute une complexité inutile, mais prenez cela "avec des pincettes". wink

Les points de mouvements des mécanisés allemands en villes, cités et industries (identiques aux américains) jouent en défaveur des Allemands qui, comme dit précédemment, sont chez eux et devraient pouvoir avancer plus rapidement en ces terrains.

Les Allemands ont très difficile de faire une quelconque contre attaque préparée (particulièrement avec les jets de dés de points d'action que j'ai fait) et je me demande si le système de regroupement des moyens d'artillerie sur les QG ne défavorise pas encore un peu plus les Allemands...

Pour résumer: Le système possède une très bonne base, mais, AMHA, pourrait être amélioré: Remplacer le D10 par 2D6 au niveau des points d'actions (et des initiatives) permettrait de limiter les "coups de poisse" à répétition. Retoucher les règles d'artillerie, d'empilement, "d'avance après combat" et de mouvement pour les Allemands pourrait, il me semble, rééquilibrer le jeu à peu de frais...

La campagne d'Aachen:

Ma sensation en fin de partie, fut celle d'un jeu de massacre auquel le joueur allemand a, globalement, peu de chances d'échapper! C'est peut-être voulu par le concepteur pour montrer l'inutilité de continuer la guerre à cette époque. C'est probablement conforme à la vérité historique, mais ce n'est pas du tout marrant pour le joueur allemand.

Il est très difficile de simuler la fin de la guerre de façon intéressante pour un joueur allemand: J'ai vécu cela dans le jeu Red Storm over the Reich: Tant que le joueur soviétique n'a pas optimisé son jeu, le joueur allemand croit qu'il peut encore "faire quelque chose", mais c'est une illusion qui s'évapore rapidement et le jeu perd alors tout intérêt pour un joueur allemand qui ne serait pas masochiste...

Ma conclusion est que ce genre de campagne garde son intérêt en tant que jeu solitaire, mais pas à deux joueurs. Je suis bien obligé de reconnaître que je n'ai aucune envie de passer deux jours à me faire massacrer en rejouant cette campagne, ni à imposer cela à un autre joueur en tant qu'Américain! hmm

Last edited by Pascal Antoine (2019-06-30 12:58:07)


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#3 2019-06-30 12:37:59

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

II. Road to Dunkirk

Ce jeu de la série "Panzergrenadier" a été conçu, développé et testé par Philippe, notre vénéré maître ces clés! cool Il retrace les combats du corps expéditionnaire anglais contre les Allemands, en 40.

La première table simulait la témérité de Rommel, fonçant dans la ville d'Arras - si je me souviens bien:

La carte:
https://img.lght.pics/C16W.jpg

Les joueurs: Col. Frost jouait les Anglais. Col. Rosenberger jouait les Allemands:
https://img.lght.pics/C16s.jpg

C'est voulu, les deux Colonels qui s'affrontent? big_smile

Le jeu s'est soldé par une victoire de Rommel, mais je n'ai pas eu l'opportunité de prendre une photo...

La seconde table mit un très long temps à finaliser son setup: J'ai l'impression qu'il y a eu une longue négociation avant la partie. Vous voyez ci-dessous (au centre) Philippe en pleine explication:

https://img.lght.pics/C16b.jpg

Marc et Vinci s'affrontaient, mais je ne connais, ni la répartition des camps, ni la nature du scénario...

Le setup:
https://img.lght.pics/C16Q.jpg

La fin de partie:
https://img.lght.pics/C161.jpg

J'espère que les joueurs trouveront un peu de temps pour vous conter leurs parties...


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#4 2019-06-30 12:46:55

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

III. Triumph & Tragedy

Le setup:
https://img.lght.pics/C164.jpg

Les joueurs: Laurent jouait "le petit père du peuple", XM jouait "le petit moustachu" et Pensée jouait "les capitalistes corrompus"! lol

https://img.lght.pics/C165.jpg

La fin de partie:
https://img.lght.pics/C169.jpg

Victoire des Alliés, suivis des Allemands et des Soviétiques...

C'est tout (en ce qui me concerne) pour ce mois-ci!

Pascal big_smile

PS: Je constate que mes photos d'il y a un an commencent à disparaître... mad
Il va falloir que je tire cela au clair! roll

Last edited by Pascal Antoine (2019-06-30 13:07:57)


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#5 2019-07-01 10:49:22

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1352

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Super CR, Pascal, merci!
Concernant Crossing the Line (Aachen 1944), je pense que tu as très bien résumé le système de jeu qui est excellent, tout comme les composants, d'ailleurs.
Quant à l'intérêt du jeu, il est vrai que la situation allemande en octobre 1944 n'inspire guère l'optimisme. Raisonnablement, un joueur allemand qui espère faire mieux qu'historiquement doit en accepter le prix en troupes et en matériel. En outre, tu n'as pas eu de chance pour tes activations de formations blindées, ce qui a un peu biaisé les résultats sur le terrain.
Pour voir quelque chose de plus "challenging", il faudrait peut-être essayer un des deux scénarios proposés, qui imposent des contraintes de temps et d'objectifs à atteindre.
Le prochain jeu de la série sera vraisemblablement Gazala 1942: cela risque d'être intéressant.
Enfin, dernier point: le point "gamey" (selon tes dires) du hit-and-run US sur les blindés allemands. Je suis en train de faire des recherches sur la doctrine d'emploi des blindés US durant la seconde guerre. J'ai déjà pu lire que les chars US étaient majorité moyens, voire légers, et ne faisaient pas le poids face aux chars lourds allemands. Ils devaient accepter des ratios de pertes élevés, mais remplaçables (contrairement aux Allemands). L'artillerie et l'aviation fournissaient le "punch" décisif.
Je pose toutefois la question: est-il nécessaire de faire une avance après combat dans des mâchoires blindées qui vous vont broyer au tour prochain? Si une échappatoire est possible, autant l'utiliser, non?

Last edited by Corto (2019-07-01 13:49:05)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#6 2019-07-01 21:00:29

Col. Frost
New Member
From: Ixelles
Registered: 2007-03-29
Posts: 68

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Chers Amis, Bonsoir,

Je n'ai que peu à ajouter à l'excellent "war diary"de Pascal sur les variantes PG. En ce qui me concerne, à vrai dire, même si je n'irais pas jusqu'à dire que le scénario arrageois est "germanophile" dans sa conception, il est fidèle à la supériorité technique et militaire, je crois, des troupes allemandes à cette époque (dans les attacking ratios) et à leur doctrine de la "Blitzkrieg", ce que mon honorable adversaire a fort bien compris. J'ai très vite eu du mal à défendre une foultitude de ponts. Puis, cela s'est terminé dans une phase de combat rapproché dans la ville sans que mes mines aient servi à grand chose. J'ai abandonné avant les derniers tours, les points de victoire de mon adversaire étant déjà suffisants. Bref, l'histoire n'a pas été démentie :-) Voilà ce dont je me souviens mais le col. Rosenberger pourra peut-être utilement compléter mes souvenirs un peu trop vagues à mon goût. Bonjour chez vous!


"Lieutenant Patrick Barnet, who commanded the brigade defence platoon, saw Tatham-Warter walking along the street in a heavy mortar barrage with his umbrella up. Barnet stared at him in astonishment." (A. Beevor, Arnhem, Viking Press, 2018, p. 187).

Offline

 

#7 2019-07-02 07:29:18

Vinci
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 348

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Merci Pascal pour les fotos (toujours super sympa) et le CR (merci aussi aux autres) qui permet de découvrir des nouveaux jeux.

Marc et moi on fait une partie de Panzergrenadier sur un des scénarios du nouveau module "Road to Dunkirk". Plus particulièrement une des attaques alliées sur la tête de pont d'Abbeville fin mai 1940 (mais pas celle du Gen de Gaulle avec la 4DCR). Du coté allié (Vinci) il y a avait beaucoup de chars - mais alors surtout "des casserolles" a faible blindage. Les allesmands (Marc) avait surtout quelques PAK37 protegé par des HMG, et des camions.... Le objectif principal était de trouver un moyen de faire passer les casserolles par l'écran de PAK pour sortir de la carte avant qu'elles se fassent transformer en passeoires...

Panzergrenadier est a la base un jeu de section d'infanterie avec un système d'activation alternée par leader qui soit bouge soit tire. Pour ceux qui ont commencé avec (A)SL (comme moi) il y a tout une courbe d'apprentissage pour trouver les nouveaux reflexes d'utlisation de l'infanterie. Il y a une tendeance que cela devienne un peu statique avec des concentrations sur certains points chauds - surtout des villes. Les règles ont evolué avec le temps pour essayer à pallier à cela - ils sont maintenant a a 4ieme version et cela va mieux.

Pour ce qui est du scénario, les Alliés on fait un assaut sur le village central (Limeux) qui était très bien tenu avec 1 groupe de HMG et 2 groupes de PAK. Les chars anglais se sont transformés en bolides qui ont foncé sur le village pour engager un combat de rue avec les allemands, suivi de motocyclistes Français. Il y a eu de la casse pour y arriver, mais surtout cela a permis de clouer les PAKS en combat rapproché, ce qui a laissé un gros trou sur le flanc gauche par laquelle se sont faufillés les autres casserolles pour sortir de la carte. L'allemand a encore essayé de bouger des paks par camion du flanc droite au flanc gauche, mais ils sont arrivés trop tard pour bien intercepter. Victoire alliée donc...  ...et tout cela sans de Gaulle...


Die unmittelbare Folge davon ist, dass man die moeglichst groesste Zahl von Truppen auf den entscheidenden Punkt ins Gefecht bringen muesse. ... Dies ist der erste Grundsatz in der Strategie. - Von Clausewitz (1832)

Offline

 

#8 2019-07-02 16:04:01

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Merci pour vos commentaires: Le compte rendu n'en est que plus complet! smile

Corto a dit:

Je pose toutefois la question: est-il nécessaire de faire une avance après combat dans des mâchoires blindées qui vous vont broyer au tour prochain? Si une échappatoire est possible, autant l'utiliser, non?

Dans un système classique, on a le choix d'avancer ou non après combat, mais on n'a pas le choix de reculer se cacher dans les bois à plusieurs hexagones... Ta réaction apporte de l'eau à mon moulin: "Si le système me permet de le faire, pourquoi ne pas le faire?" Je n'ai jamais contesté que c'était bien joué, mais c'est "gamey" à mes yeux: Une attaque combinée de blindés, d'infanterie et d'artillerie ("préparée" en termes le jeu) est faite pour aller en avant, pas pour reculer un bon coup après avoir vaincu son adversaire: D'où ma proposition de limiter l'utilisation de ce point d'action. Dans les wargames classiques, les règles d'avance après combat n'ont jamais été contestées "parce qu'elles étaient trop strictes et ne permettaient pas de se planquer après". Ma proposition me semble dès lors très raisonnable.

Pascal wink


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#9 2019-07-03 09:16:10

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1272

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Dans un système classique, on a le choix d'avancer ou non après combat, mais on n'a pas le choix de reculer se cacher dans les bois à plusieurs hexagones...

Désolé mais dans Ukraine 43 (et je crois dans tous les jeux opérationnels de Simonitch), les résultats d'une attaque réussie se traduisent en un certain nombre d'hexagones d'avance dans n'importe quelle direction (et donc aussi la retraite) pouvant donner ou pas lieu à des attaques supplémentaires. Ce n'est donc pas propre à ce système. Tu te souviens, Pascal qu'on y a joué plusieurs fois et j'avais du mal à me faire à l'efficacité des killer stacks blindés allemands qui parvenaient à nettoyer plusieurs piles de Russes en une seule attaque. On s'est rendu compte par la suite que si les piles de blindés allemands étaient extrèmement fortes, elles ne suffisaient pas à équilibrer une évolution stratégique défavorable à l'Allemand. Localement, ça paraissait déséquilibré mais globalement, ça ne l'était pas.

On ne peut pas juger d'un système sans le considérer dans sa totalité. Si la situation est stratégiquement déséquilibrée mais que les conditions de victoire sont faites de manière à ce que le jeu soit équilibré, ça ne me pose pas de problèmes. Si la tactique de Corto est gamey mais ne lui permet pas de l'emporter, il ne la fera plus, c'est aussi simple que ça.

Comme disait Napoléon, des killer stacks et des retraites dans les bois, ça ne suffit pas à refaire Austerlitz.

Bref, tout ça pour dire que j'aimerais bien tenter une partie de Crossing the Line au cours des mois à venir si quelqu'un est volontaire :-)

Last edited by Col. Rosenberger (2019-07-03 15:14:44)


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#10 2019-07-03 09:40:42

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1352

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

"Gamey", moi big_smile?
Pour trancher, j'ai interrogé le designer sur BGG. Attendons sa réponse...
A ce stade, je pense que si les règles prévoient qu'un point d'activation (impliquant un mouvement complet dans n'importe quelle direction en respectant les ZOC's) est octroyé à la pile victorieuse dans un combat, ce n'est pas nécessairement pour en faire une simple avance après combat (ce qui du reste, est possible, mais pas obligé), sinon cela aurait été précisé comme tel!
Si vous avez des infos concernant la doctrine d'emploi des divisions blindées US pendant la seconde guerre mondiale, je suis intéressé wink !

Last edited by Corto (2019-07-03 09:41:59)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#11 2019-07-04 08:12:54

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Col. Rosenberger,

Nous serons d'accord "de ne pas être d'accord", pour franciser le terme utilisé par les anglo-saxons.

le "contre exemple" donné est basé sur un jeu dont les échelles (unités, taille d'hexagone et durée de tour) sont totalement différentes du jeu dont nous débattons: Ce qui peut s'envisager à une échelle n'est pas automatiquement applicable à une autre échelle. Ne comparons pas des pommes et des poires, SVP!

On ne peut pas juger d'un système sans le considérer dans sa totalité.

Je pense avoir été correct dans mon évaluation globale du système en donnant les aspects positifs du jeu, qui sont nombreux. Corto a d'ailleurs dit qu'il était d'accord avec mon analyse.

Je parlais d'un point spécifique des règles et c'est parfaitement mon droit de ne pas être d'accord avec un point de règle dans un jeu: Ce n'est pas parce qu'un concepteur officiel a pondu une règle que c'est automatiquement "parole d'évangile". Autrement dit: Je ne suis pas un adapte de la "pensée unique"!

Pascal neutral


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#12 2019-07-05 09:07:09

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1272

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Pascal, ce que je voulais dire par juger un jeu dans son ensemble, c'est ceci : j'ai  cru comprendre que Corto n'avait fait dans votre partie que des assauts préparés et pas d'attaques en mouvement. Du coup, il a été capable de faire des attaques dévastatrices et irréversibles. Ce n'est pas agréable pour le joueur en défense comme tu le dis. Ok mais si cela l'empêche d'atteindre ses conditions de victoire parce qu'il n'avance pas assez vite, ce n'est pas le jeu qui a un problème. Passé la découverte, à la seconde partie, le joueur fera moins d'assauts préparés et le problème ne se posera plus... Donc, il faut juger des mécanismes dans leur ensemble et en tenant compte aussi des conditions de victoire.

Dans Ukraine 43, en tant que Russes, j'ai été dérangé au début de partie par la puissance des piles blindées allemandes et j'ai pensé le jeu déséquilibré (après tout, c'était moi qui était censé attaquer et je me faisais défoncer) avant de me rendre compte que les piles s'usent, que les conditions de victoire permettent au Russe de prendre son temps au début et de grignoter l'Allemand peu à peu jusqu'au point de rupture (ce qu'il devait faire pour jouer optimalement). La puissance des piles blindées, ce n'est pas gai pour le Russe mais en attendant, ce n'est pas ça qui donne la victoire à l'Allemand. Faut juste que le Russe fasse preuve de patience. J'ai l'impression que le problème que tu évoques est un peu similaire.

Last edited by Col. Rosenberger (2019-07-05 09:10:46)


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#13 2019-07-05 10:02:20

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Col. Rrosenberger,

Il est évidemment plus difficile de se comprendre à travers un texte: Nous ne nous sommes pas compris!

Corto a fait divers types d'attaques, mais l'idéal en attaque est de faire des attaques préparées, car le support d'artillerie (très puissant chez les 'ricains) est utilisé totalement et que chaque pile (de la même formation) adjacente à l'attaque donne un +2. Cela fait facilement un DRM de +10, sans compter le DRM de blindés!

Il n'y a pas d'attaque "en mouvement" dans le jeu: On paie des points d'action, différents (1-3) selon le type d'attaque, plus ou moins supportée. Si l'on gagne le combat, on a droit a 1 point d'action gratuit avec la pile qui a attaqué, totalement libre d'utilisation, quelque soit le type d'attaque: Voilà où cela me semble trop ouvert et propice à ce que j'appelle un comportement "gamey".

Je ne pense pas qu'on puisse comparer la situation d'Ukraine '43 à celle d'Aachen '44, car les Allemands ont alors de nombreux problèmes qu'ils n'ont pas dans Ukraine '43:

- Aucun point de remplacement!
- Nettement moins de blindés
- Ils meurent très vite, car ils prennent automatiquement le premier pas
- Ils sont retirés pendant deux tours juste quand les Américains reçoivent deux divisions dont une blindée. Seule une division blindée allemande reviendra par la suite.
- L'infanterie allemande est nulle (en nombre et en efficacité de chaque bataillon - sauf la 12 ID qui peut encore se défendre) face à l'infanterie américaine, surtout la 1 ID, dont les bataillons sont réellement des "Uber-Amerikanen"!
- Les conditions de victoire peuvent être difficiles pour l'Américain, mon ressenti est "un jeu de massacre" où l'Américain écrase des "crap units": C'est un peu Barbarossa inversé et transposé sur le front de l'Ouest mais, contrairement au front de l'Est, il n'y aura pas de "retour" du camp qui se fait massacrer...

Globalement réaliste? J'ai dit dans mon CR que cela me semblait le cas.
Marrant à jouer pour l'Allemand? Mon avis est définitivement non, mais à chacun ses goûts...

Il est probable que de nombreuses parties de RsotR m'ont échaudé: A force de me faire massacrer en jouant l'Allemand, je me lasse...

J'espère avoir été clair.

Pascal smile

Last edited by Pascal Antoine (2019-07-05 10:06:50)


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#14 2019-07-05 10:23:34

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1272

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Bon, en même temps, jouer l'Allemand fin 44 ou en 45... :-)


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#15 2019-07-05 15:50:18

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Cela dépend: J'ai déjà joué à Ardennes '44 contre différents adversaires et réussi à faire (bien) mieux que l'histoire - Le problème, c'est que je n'ai jamais pu arriver jusqu'à la contre attaque de Patton dans ces parties...  hmm

'Faut dire que, là au moins, les Allemands ont des moyens, surtout en prenant les unités optionnelles: Même si cette offensive a été futile historiquement, elle nous permet de jouer quelque chose d'intéressant pour les Allemands fin '44... big_smile


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#16 2019-07-05 16:10:58

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1352

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Je pense que la campagne d'Aachen'44 n'est pas sans espoir pour l'Allemand. En faisant tourner les formations et avec un peu de chance à l'activation, cela devient intéressant pour ce dernier, bien que la situation demeure asymétrique, forcément.
Ce n'est pas Wacht am Rhein, et encore moins Barbarossa!
J'espère en tout cas refaire une partie prochainement car j'aime vraiment le système.

P.S.: j'avais râlé un peu pareil au sortir de Dark sands. Et puis, en réfléchissant bien, je me suis rappelé qu'un jeu ne se jugeait pas (définitivement) au sortir de la première partie. Et qu'il faudrait y rejouer, et y rejouer encore avant d'avoir une vue un plus nette de la chose cool.

Last edited by Corto (2019-07-05 16:12:55)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#17 2019-07-11 11:24:36

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1352

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Le designer du jeu a répondu à ma question: https://boardgamegeek.com/thread/223119 … tion-point

Visiblement, il dit que ma façon de jouer n'était pas interdite, mais pas optimale pour un joueur US qui doit maximiser l'usage de ses AP's (il considère que c'est la principale contrainte du joueur US)!

Pourtant, je n'en démords pas: dans certains combats blindés, je pense qu'il était judicieux d'émousser mon adversaire allemand, puis de m'éloigner afin d"échapper à son retour vengeur (via un encerclement destructeur!).

P.S.: marrant! En ce 11 juillet, fête de qui vous savez, je publie mon post n°... 1302 (fouillez dans vos livres d'histoire wink!)

Last edited by Corto (2019-07-11 11:28:45)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

#18 2019-07-11 14:23:30

Col. Rosenberger
Praelatus
Registered: 2008-10-27
Posts: 1272

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

La réponse du designer va dans le sens de ce que je suspecte : tu peux faire tes tactiques "hit and run" et des attaques préparées couteuses et le joueur allemand ne peut rien faire contre ça mais tu ne gagneras jamais le jeu comme ça...


There's only one truth about war : people die.

-Gen. Sheridan

Offline

 

#19 2019-07-12 08:46:31

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1575

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Après avoir lu la façon dont la question a été posée et la réponse du concepteur, les remarques suivantes me viennent à l'esprit:

Je n'ai jamais dit qu'il était obligatoire d'utiliser son point d'action pour entrer dans l'hexagone évacué: Ce n'était pas mon propos!

Par rapport à l'échelle du jeu, je n'aurais pas considéré "gamey" de réorienter l'attaque en déviant vers le nord ou le sud, par exemple.

Reculer (déplacement vers l'ouest) de trois hexagones (dont un hexagone de forêt - les blindés qui se réfugient en forêt?!) me semble irréaliste. [Deuxième rappel: Je n'ai jamais dit que c'était interdit par le jeu! Gamey = "permis, mais irréaliste".]

Ma compréhension de la réponse du concepteur est qu'il n'a pas voulu trancher sur le fond, mais a préféré contourner la difficulté en expliquant que ce n'était pas à faire si le joueur US voulait gagner. Il a aussi expliqué un point important: La prochaine activation n'est pas nécessairement allemande...

Pascal wink

Last edited by Pascal Antoine (2019-07-12 08:49:03)


Living wholeheartedly is a journey that goes beyond self-discovery. It requires faith, vulnerability, gratitude and the courage to continuously face and break through new barriers. LINDSEY STIRLING - BRAVE ENOUGH, 2016.

Offline

 

#20 2019-07-12 09:22:59

Corto
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 1352

Re: Compte Rendu Session Juin 2019

Je ne pense pas que les propos de qui que ce soit aient été déformés ou trahis.
Sommes toutes et en conclusion, ce que j'ai fait à quelques reprises dans notre partie est autorisé, mais pas optimal du point de vue du designer, pour gagner la partie.
Je pense que nous avons, ce faisant, épuisé le sujet relatif à ce point de règle qui ne remet pas en cause les qualités de ce jeu big_smile

Last edited by Corto (2019-07-12 09:23:22)


"Soldats du 5e de ligne, reconnaissez-moi! S'il en est un qui veuille tuer son général, son empereur, il le peut: me voilà!" (7 mars 1815).

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson