Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2017-12-02 15:28:57

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1337

Compte Rendu Session Novembre 2017

Bienvenue à toutes et à tous dans ce compte rendu. smile

Nous avions trois tables pour cette session de Novembre:

- La Bataille des Cinq Armées
- Fields of Despair
- Simple GBoH

I. La Bataille des Cinq Armées:

Contrairement à son prédécesseur, La Guerre de l'Anneau, La Bataille des Cinq Armées ne permet pas de revivre les événements de la trilogie du Hobbit, mais seulement sa phase finale! Pas de poursuite de l'Anneau ou de combat contre Sauron: Juste le clash titanesque pour le contrôle d'Erebor, Dale et des environs... On se trouve donc à un niveau opérationnel / tactique et non stratégique. A cause de cela, certains joueurs préféreront La Guerre de l'Anneau...

La carte:

https://img15.hostingpics.net/pics/777651BatailledesCinqArmesCarte.jpg

Comme vous pouvez le voir, le matériel est de toute beauté! wink

Les joueurs: Nico (à gauche) contrôlait les Forces de l'Ombre et XM (à droite) contrôlait les Peuples Libres:

https://img15.hostingpics.net/pics/792017BatailledesCinqArmesJoueurs.jpg

Je laisserai le soin aux joueurs de conter le déroulement de leur partie. Tout ce que je peux dire, c'est que les Peuples Libres ont gagné, après un long combat épique contre Bolg et ses gardes du corps! big_smile

https://img15.hostingpics.net/pics/559246BatailledesCinqArmesFindePartie.jpg

[Le jeu suit la trilogie et non les films, où c'est Azog qui est tué - Après Bolg.]

Last edited by Pascal Antoine (2017-12-02 15:29:33)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#2 2017-12-02 15:53:37

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1337

Re: Compte Rendu Session Novembre 2017

II. Fields of Despair:

Ce jeu permet de revivre la Première Guerre Mondiale sur le front de l'Ouest, mais les effets du front de l'Est et de la guerre stratégique sont inclus de façon élégante et efficace!

La carte:

https://img15.hostingpics.net/pics/233197FieldsofDespairSetup.jpg

Jeu à blocs = Brouillard de guerre - C'est là que les reconnaissances (aériennes, entre autres) prennent toute leur importance!

Les joueurs: Corto (à gauche) jouait l'Allemagne et Col. Rosenberger (à droite) jouait les Français et Anglais:

https://img15.hostingpics.net/pics/122120FieldsofDespairPlayers.jpg

Col. Rosenberger hausse le sourcil gauche: Il a du trouver une règle importante... Défavorable aux Alliés? roll

Au lieu de suivre l'histoire et de foncer au centre (Nach Paris) Corto a choisi de suivre la côte. Ce n'est qu'en 1915 qu'il s'est focalisé au centre... Grâce à ses obus au chlore yikes il a plusieurs fois annihilé les défenses françaises, mais sans jamais faire de percée véritable: Les Français ont chaque fois "bouché les trous", voire contre-attaqué...

La situation en fin de partie, mi-1915:

https://img15.hostingpics.net/pics/682499FieldsofDespairEndofPlay.jpg

Corto a choisi la guerre sous-marine à outrance, ce qui a réduit les renforts anglais, mais allait précipiter l'entrée en guerre des USA plus tôt qu(historiquement... Ce que nous n'avons pu vivre...

Je crois que les joueurs ont beaucoup apprécié ce jeu: J'espère qu'ils donneront des détails savoureux de leur partie...  tongue


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#3 2017-12-02 17:07:16

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1337

Re: Compte Rendu Session Novembre 2017

III. Simple GBoH:

Memenne et moi avons décidé d'explorer la seconde édition des règles SGBoH en jouant la bataille d'Heraclea, entre Épirotes et Romains. Ce scénario est supposé "équilibré" et ne favoriser aucun camp... Évaluation qui me laisse perplexe!

Memenne jouait les Romains et je jouais les Épirotes (Pyrrhus).

La carte:

https://img15.hostingpics.net/pics/200484HeracleaSetup.jpg

La cavalerie romaine du flanc droit ne commence pas sur carte: Si le joueur romain la fait rentrer immédiatement (comme historiquement) il commence la partie. Sinon, c'est Pyrrhus qui commence. Le jeu permet à la cavalerie romaine de rentrer sur la carte derrière la rivière et d'être en position pour attaquer de flanc des auxiliaires (histoire) ou la cavalerie lourde Épirote. Mais Memenne a choisi... de ne jamais la faire intervenir - Plus de commentaires à ce sujet en fin de post!

La partie;

Anticipant l'arrivée de la cavalerie romaine sur mon flanc gauche, j'ai déplacé ma cavalerie lourde, avec Pyrrhus - Mais cela ne servi à rien! roll

Memenne a ensuite avancé ses Velites, mais il s'est vite rendu compte qu'il ne passerait pas la rivière ainsi - Il a donc envoyé ses Hastati... Et j'ai envoyé ma Phalange défendre la rivière: Cela me semblant une bonne position défensive, étant donné le malus de shock pour les unités qui combattent dans la rivière!

Première sensation "bizarre" du jeu: Les jets de dés (extrêmes, mais le plus souvent abominables) de Manu ont fait que certains Hastati ont pu passer au centre de la ligne Épirote (aidés en cela par la règle de mouvement à travers une unité amie, bloquant une Phalange) mais la plupart se sont faits repousser, voir mettre en déroute, sur deux jets de dés (combat + moral) - Ce qui est assez choquant par rapport à l'histoire.

Ma Phalange se faisant tourner sur sa droite, j'ai envoyé ma cavalerie légère attaquer le flanc et l'arrière des Hastati... Sans grand effet! (Huh!?) La cavalerie romaine de l'aile gauche est alors intervenue et a mis à mal ma cavalerie. En fin de compte, j'ai perdu toutes mes unités de cavalerie de ce flanc, sauf une! L'infanterie moyenne de Tarente s'est retrouvée prise entre la cavalerie romaine et quelques Hastati et a aussi subi de lourdes pertes. Ce n'est que quand l'infanterie lourde Épirote et Grecque est intervenue que mon flanc droit a été sécurisé...

Mais alors, les Principes sont entrés dans la danse et ils ont remonté toute ma ligne de phalange sans que je ne puisse faire quoique ce soit! Une intervention désespérée de Pyrrhus avec les éléphants n'a pas fait grand chose - Surfaits, ces éléphants! hmm

Et les Romains gagnèrent la bataille - Fin de partie: Le centre Épirote est vaporisé!

https://img15.hostingpics.net/pics/999053HeracleaEndofPlay.jpg

Commentaires:

Au moment de la déroute Épirote, les Romains étaient assez proches de leur niveau de déroute (une vingtaine de points) mais il faut croire qu'il y avait une "Force Suprême" qui veillait à ce que la partie reste incertaine jusqu'au bout: Je n'ai jamais vu des dés aussi abominables que ceux de Memenne - On ne compte plus le nombre de "0" et de "1" qu'il a fait! [J'ai même compté trois "0" de suite.] Je salue au passage le sang froid de Memenne, restant impassible jusqu'au bout!!! En ce qui me concerne, mes jets de dés furent dans la moyenne. Ma conclusion est que la partie aurait été nettement plus caricaturale avec des jets de dés normaux de part et d'autre... Cela ne me semble pas vraiment "équilibré"!

La règle qui force les unités à rester engagées et à combattre à chaque activation semble logique, mais a pour effet d'augmenter l'attrition, ce qui, AMHA, favorise le camp qui dispose de la supériorité numérique et en points de déroute. L'équilibre des scénarios change donc par rapport à la version précédente des règles.

On dirait que ces règles ont été faites pour favoriser un gros clash et une conclusion la plus rapide possible... Il faut savoir ce que l'on veut: Si l'on désire jouer une bataille antique, juste pour l'ambiance, sans trop de ressemblance avec l'histoire, C&C:A permet de le faire, avec un temps de setup nettement plus court! Si l'on veut un déroulement de partie qui a un tant soit peu de ressemblance avec l'histoire, ce n'est pas avec (S)GBoH qu'on le trouvera... Et je ne connais aucun jeu actuel qui le fasse, malheureusement: Étrange carence dans notre hobby!

Enfin, je trouve que la table de Shock permet des résultats de combat trop extrêmes: "0" ayant autant de chances de sortir que "5" ou "9" au D10...

Concernant le jeu et le scénario:

On peut certainement me reprocher d'avoir avancé ma Phalange: Ce serait à refaire, je la laisserais sur place et manœuvrerais mes flancs d'abord, mais je constate qu'une fois engagée, elle pourrait probablement résister aux Hastati, mais certainement pas aux Principes par la suite! Et c'est là que l'avantage de points de déroute des Romains pèse de tout son poids! 

Ma cavalerie lourde n'est jamais intervenue: Pourquoi? A cause de la menace sur mon flanc gauche! Il me semble que le scénario devrait obliger le joueur romain à placer sa cavalerie du flanc droit sur la carte (dans les limites prévues) et lui donner automatiquement la première activation: Le scénario serait sûrement plus équilibré ainsi!

Pascal hmm

Last edited by Pascal Antoine (2017-12-02 17:15:40)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#4 2017-12-05 10:24:19

Memenne
Praetorian
Registered: 2014-11-07
Posts: 85

Re: Compte Rendu Session Novembre 2017

Merci pour ce compte-rendu détaillé, Pascal !

Quand ma ligne d'hastati a été mise à mal, je ne me voyais pas aller loin dans le scénario. Heureusement, j'ai pu profiter d'un petit break et de mon lunch pour me refaire une santé mentale et réussir mon test de moral personnel.

Le système pèche un petit peu par la lourdeur des calculs à effectuer pour chaque combat. En particulier le fait de chercher la valeur initiale dans la matrice de  combat. Peut-être qu'à force de jouer, on mémorise cela et ça va plus vite. Mais j'ai trouvé qu'on passait beaucoup de temps à faire des additions et des soustractions avant de pouvoir lancer le dé.

Cela dit, j'y retournerais volontiers !

À bientôt,
Manu

Offline

 

#5 2017-12-06 09:53:17

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1337

Re: Compte Rendu Session Novembre 2017

Memenne a dit:

Le système pèche un petit peu par la lourdeur des calculs à effectuer pour chaque combat...

D'où mon idée de jeter un seul dé de Shock par groupe d'unités d'une formation dans une situation tactique spécifique. En plus, il faudrait revoir la table de Shock, ou utiliser des dés donnant une courbe de probabilités (au lieu d'un D10) ou les deux solutions...

Pascal  tongue


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson