Le Banquet des Généraux

Welcome to our discussion forum!

You are not logged in.

#1 2016-06-26 11:47:31

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1269

Compte Rendu Session Juin 2016

Bonjour à tous,

Pour ce mois de juin, nous avions trois jeux:

- Here Comes the Rebels (AH)
- Successors (GMT)
- Unhappy King Charles (GMT)

I. Here Comes the Rebels:

Col. Rosenberger (Union) affrontait Pensée (Confédération) dans ce petit bijou de jeu opérationnel, publié par le célèbre et regretté éditeur Avalon Hill:

http://img15.hostingpics.net/pics/370738HereComestheRebelsPlayers.jpg

Les Confédérés doivent occuper des points spécifiques de la carte: Certains ne doivent être occupés qu'un tour, d'autres doivent être conservés face à une armée de l'Union impressionnante, mais (supposée) lente à manœuvrer.

En début de partie:

http://img15.hostingpics.net/pics/814837HereComestheRebelsMap.jpg

D'après ce que j'ai vu, il était assez difficile pour Pensée de contenir cette vague bleue qui bougeait plus vite que ce qu'on espérait: Col. Rosenberger vous en dira plus sur la façon dont la partie s'est déroulée...

Last edited by Pascal Antoine (2016-06-26 11:48:23)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#2 2016-06-26 13:02:13

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1269

Re: Compte Rendu Session Juin 2016

II. Successors:

Otto, Vanger, XM et moi-même avons endossé le rôle des généraux d'Alexandre, pour déterminer lequel serait "le plus fort"...

http://img15.hostingpics.net/pics/211590SouccessorsPlayers.jpg

Comme d'habitude, les généraux sont attribués en suivant notre règle maison: Les 4 Seniors (Antipater, Craterus, Perdiccas et Ptolémée) sont choisis en suivant un jet de dé: Du plus élevé au plus bas. Ensuite, le dernier à avoir choisi décide en premier quel général de rang inférieur (Antigonus, Leonnatus, Lysimachus et Peithon) il prend et on remonte jusqu'au dé le plus élevé.

Les camps:

- Otto: Perdiccas et Peithon
- Vanger: Ptolémée et Leonnatus
- XM: Antipater et Lysimachus
- Pascal: Craterus et Antigonus

Nous avons donc trois blocs: Un à l'Est, un à l'Ouest et un au centre. Comme d'habitude, l’Égypte se retrouve dans son coin et Vanger doit gérer Leonnatus, fort isolé entre l'Asie Mineure et la Thrace.

Pour changer, nous avons inclus Eumènes et Seleucos dans le jeu de cartes et cela a fortement influencé la partie.

Début de partie:

- Perdiccas s'étend vers l'Ouest, mais Peithon est occupé à réprimer d'incessants soulèvements des villes Mèdes, qui réclament leur indépendance: Otto a une poisse incroyable aux dés et Peithon restera coincé à l'Est de la carte toute la partie...

- Ptolémée remonte vers la Phénicie, tandis que Leonnatus s'attaque directement à Rhodes, qui était convoitée par Antigonus... Damn! mad

- XM développe son armée - sa stratégie favorite - et profite d'une carte de révolte de barbares - qu'il contrôle - pour les envoyer se suicider sur ses armées... roll

- Voulant stabiliser mon bloc central, je laisse Leonnatus vaincre (rapidement, à la grande surprise de tous) Rhodes et je me concentre sur la Lycie, la Lydie, la Phrygie et la Syrie.

- Ensuite Perdiccas attaque Ptolémée (usurpeteur et en tête des VP) et la poisse continue: Deux matchs nuls alors qu'il avait une relative supériorité numérique.. Et puis, le coup fatal: Perdiccas meurt au combat! Je rassure cependant Otto: La mort de Perdiccas est historique - quoique plus glorieuse que l'histoire véritable où il fut assassiné par Seleucos...

- Là-dessus, XM grignote la Grèce et la Bythinie. Il commence à devenir une menace sérieuse quand il reçoit Seleucos et les Silver Shields! yikes

- J'essaye de conquérir la Cappadoce, mais je n'avance pas très loin car je ne dispose pas de forces suffisantes: Je dois aussi garder mes provinces. Mais je respire un peu quand je reçois Demetrius et la satrapie d'Arménie...

http://img15.hostingpics.net/pics/790410SouccessorsT2.jpg

Le tour trois est décisif:

- Otto reçoit Eumènes et il contrôle les héritiers: Il peut donc gagner à la somme des VP+LP. XM convoite Cléopâtre et il est devenu si puissant qu'il se retrouve à quatre VP de la victoire automatique!

- Vanger perd une bataille avec Ptolémée et ne peut contester la supériorité d'Otto en Phénicie.

- Je ne peux contrer deux puissances à la fois et je ne dispose que d'une carte qui annule une carte jouée. Otto joue en dernier et je ne pourrai contrer sa dernière carte. Je joue ma carte contre XM lorsqu'il essaye d'épouser Cléopâtre, ce qui le met en rage: Il me menace de m'engloutir dans la Méditerranée! lol [Les femmes sont sa perte dans ce jeu!  wink ]

- XM me prive alors du contrôle de la Phrygie et je rapatrie mes forces pour lui imposer un peu plus de respect, mais cela me prive de moyens face à Otto: Je lui retire seulement le contrôle de la Phénicie et de la Mésopotamie, espérant que ce sera suffisant pour l'empêcher de gagner en se proclamant régent au tour 4.. Mais Otto sort sa carte maîtresse et des villes sous le contrôle de XM proclament leur indépendance.

Résultat: XM perd assez de VP+LP pour qu'Otto devienne régent. Etant donnée que les Macédoniens détestaient Eumènes parce qu'il était Grec, on dira donc que Peithon est devenu le vrai successeur d'Alexandre, contrôlant le faible Héraclès!

Fin de partie:

http://img15.hostingpics.net/pics/495403SouccessorsEnd.jpg

Commentaires:

Je trouve que Seleucos et Eumènes risquent de déséquilibrer la partie quand ils sont inclus dans le jeu de cartes: En ce sens, je suis d'accord avec la remarque du concepteur.

AMHA, il faudrait améliorer notre règle maison: Le bloc Perdiccas-Peithon est trop difficile à vaincre: Perdiccas ne peut avoir la paix dans son dos et contrôler Peithon. Si le bloc Antipater-Lysimachus est moins menaçant au début, il n'en est pas moins difficile à vaincre si (comme dans le cas présent) les cartes favorisent ce camp et que la Grèce est rapidement subjuguée...

Bref, je ne suis pas entièrement satisfait: La répartition des généraux peut toujours déséquilibrer la partie. hmm

Cela n'empêche: Successors est un jeu palpitant et plein de rebondissements! wink

Last edited by Pascal Antoine (2016-06-26 13:09:27)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#3 2016-06-26 13:20:14

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1269

Re: Compte Rendu Session Juin 2016

III. Unhappy King Charles:

Thingol (Royaliste) affrontait Corto (Parlement):

http://img15.hostingpics.net/pics/510454UnhappyKingCharlesPlayers.jpg

Positions début 1613:

http://img15.hostingpics.net/pics/145413UnhappyKingCharlesMap.jpg

Corto m'a demandé de prendre une photo en cours de jeu: Probablement le tournant de la partie:

http://img15.hostingpics.net/pics/865898UnhappyKingCharlesTP.jpg

Fin de partie: La marée orange = Victoire totale du Parlement - Le jeu porte bien son nom!

http://img15.hostingpics.net/pics/223807UnhappyKingCharlesEnd.jpg

Les joueurs expliqueront leur partie bien mieux que moi!

Pascal  smile

Last edited by Pascal Antoine (2016-06-26 13:21:09)


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

#4 2016-07-02 13:02:56

Vinci
Praelatus
Registered: 2007-03-15
Posts: 275

Re: Compte Rendu Session Juin 2016

Pour successors - normalement la house rule est amplement suffisant pour équilibrer les parties. Pour moi le choix des généreaux devrai-t-être complètement libre (majeur/mineur) d'ailleurs. Je ne sais pas dans quel ordre les généreaux se sont séléctionnées ici, mais la seule manière que Perdicas est garanti de prendre Peithon dans une partie a 4 est si il est pris en dernier et donc que les trois autres joueurs ne le "veulent" pas, c'est donc un choix de donner cette combo au 4ieme.


Die unmittelbare Folge davon ist, dass man die moeglichst groesste Zahl von Truppen auf den entscheidenden Punkt ins Gefecht bringen muesse. ... Dies ist der erste Grundsatz in der Strategie. - Von Clausewitz (1832)

Offline

 

#5 2016-07-03 11:20:59

Pascal Antoine
Praelatus
From: Floriffoux
Registered: 2007-06-24
Posts: 1269

Re: Compte Rendu Session Juin 2016

Ce que tu dis est tout à fait exact, Vinci: Il faut cependant prendre en compte le fait que les joueurs reçoivent un général majeur et puis choisissent leur second général en fonction de ce qui est disponible et des plans qu'ils imaginent - pas nécessairement pour contrer un autre joueur. Avec cette formule, rien n'empêche de former des blocs - ce n'est pas la première fois que cela se passe. Dans ce cas, le bloc Perdiccas-Peithon est grand favori, mais tout le monde n'en est pas conscient ou ne sait pas intervenir directement: Par exemple, Antipater et Lysimachus sont bien loin, en Europe.

Pascal  smile


"La guerre fait de nous des monstres"... "C'est parce que nous sommes des monstres que nous faisons la guerre." - François Bourgeon - Dialogue extrait de la BD "La Petite Fille Bois-Caïman" - Courez acheter les 2 tomes, ainsi que toutes les BD de François Bourgeon - VITE!  :-))

Offline

 

Board footer

Powered by PunBB
Designed by Applejuice Overdose
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson